Dernières nouvelles en 2014 :

Bulletin d’Information no. 8 :

1 Qu’est qu’il est passé depuis le Bulletin d’information 7?

Le sens de l’Union du Benelux, et du Comité pour un nouveau Benelux a été en 2013 l’objet de discussions fournies et de cogitations intenses. Mais le CNB ne s’est pas beaucoup fait entendre. Les raisons principales sont les élections qui dans la période qui va du 20 octobre au 25 mai 2014 consécutivement au Luxembourg, aux Pays-Bas, en Belgique, et dans tous les 28 états-membres de l’Union Européenne. Les résultats des élections ont révélés des fortes mutations de l’électorat, mais non d’une disgrâce nette de l’Union Européenne. Et aux Pays-Bas où les élections communales ont donné un signal clair au pouvoir en place, les partis anti-européens n’ont pas avancés d’un pouce. Hors les résultats électoraux d’autres facteurs se sont fait sentir au niveau de la coopération européenne. La détérioration de la situation en Syrie, en Irak, et en Ukraine ont rapproché les gouvernements des états de l’Union Européenne- Et l’économie souffrante depuis des années ont persuadé les pays de l’Union que l’idée  collaboration entre les 28 s’impose d’avantage. Au moment que nous écrivons ces lignes, le gouvernement belge ne s’est formé. Cela a son impact sur la manière que le Benelux est dirigé : persévérer dans l’application  du programme de travail, et dans la recherche du rôle d’utilité dans les relations internationales. Dans le laps de temps écoulé la direction du CNB a concentré son attention sur deux projets :

  1. proposer des suggestion pour un réseau  ferroviaire plus cohérant pour le territoire du Benelux;

  2. élaborer des idées pour l’année 2015 qui commémore la réunion des Pays-Bas du nord et du sud il y a deux cent ans.

2 Etablissement du Plan de Mise en œuvre CNB 2014

Le conseil de direction du Comité Nouveau Benelux a établi le Programme de travail CNB2014. L'objectif de ce programme est adapté aux circonstances politiques actuelles dans l'Union Européenne. Plus qu'auparavant, l'accent est mis sur la nécessité de faire apparaître le Benelux comme un bloc soudé. C'est la seule façon pour les pays du Benelux de revenir à l'avant-plan de la scène politique européenne. Un Benelux uni sera un partenaire intéressant. Ainsi, le Benelux sera de nouveau considéré comme un fil conducteur qu'il a été de moins en moins après 1960. Le contenu du programme de mise en œuvre est orienté dans ce sens.

Dès le 10ème septembre, nous avons l'intention de placer ce programme en français et en néerlandais sur notre site: www.benelux2010.eu.

3 Proposition pour un Réseau Trains Benelux

Depuis 2009 l'amélioration du trafic ferroviaire transfrontalier est devenue une priorité du Programme de Travail Annuel du Comité Nouveau Benelux. L'échec prématuré de la mise en service des rames Fyra au début de 2013 a incité le bureau du CNB à s’engager plus intensément en la matière. Le bureau du CNB a décidé de ne pas s’exprimer au sujet du Fyra. Cependant nous y percevons le point de départ pour la connaissance d’une meilleure utilisation des chemins de fer transfrontaliers entre la Belgique et les Pays-Bas et entre la Belgique et le Luxembourg. Dès lors, le passage ferroviaire des frontières externes du Benelux ne peut être oublié, pour autant qu’il agisse en cohérence avec le réseau Benelux.

Toutefois notre objectif ne concerne pas seulement les passages frontaliers, mais dépend aussi de la cohérence économique et démographique de l’Union Benelux. Le Benelux regroupe 28 million d’habitants, dont environ 16 millions (57% de la population) résident dans des villes et agglomérations de plus de 100.000 d’habitants. Ces villes apportent plus de 80% du produit national brut des pays Benelux. Les villes et agglomérations doivent être reliées entre elles par des lignes de chemin de fer de bonne qualité.

Dès le 10ème septembre, nous avons l'intention de placer ce programme en français et en néerlandais sur notre site: www.benelux2010.eu.

4 Site renouvelé

Dès aujourd’hui, le site du CNB peut être de nouveau consulté sous www.benelux2010.eu. La direction du CNB adaptera son contenu au moins deux fois par an afin qu’il soit davantage d’actualité.